Cuisiner piment d’espelette



Cuisiner piment d’espelette

Ceux qui me connaissent savent que j’adore cuisiner. Et dernièrement, j’ai découvert une variance dans la préparation de certains de mes plats. Cuisiner piment d’Espelette afin de remplacer avantageusement le poivre blanc ou fraîchement moulu.

Son histoire…

Les ancêtres du piment d’Espelette proviendraient directement de l’Amérique, plus précisément le Mexique. C’est lors de la quête d’une nouvelle route des épices que les explorateurs du XVIe siècle les découvrir. Rapidement, on reconnut ses vertus pour assaisonner les plats, de conservateur et de colorant. Grâce à un climat similaire, de nombreuses fermes du Pays Basque ont rapidement adopté sa culture. D’où l’appellation contrôlée de « Piment d’Espelette » en 1997.

Tout sur le piment d’espelette…

On reconnait rapidement le piment d’espelette par son look trapu n’excèdent pas 14 cm, une forme conique donc les extrémités pointues sont légèrement arrondies. Son parfum fruité et sa couleur rouge foncé se développent en séchant. Son côté aromatique permet au piment d’espelette de se démarquer des autres piments dont l’aspect piquant domine.

La période de récolte se déroule entre la mi-août jusqu’aux premiers froids. Il est donc possible de se procurer ce merveilleux aliment frais ou en vrac. De nombreux artisans vous l’offriront en purées, coulis, en corde ou en poudre.

Sa couleur chatoyante et ses arômes fruités du piment d’Espelette donneront à vos plats ce petit côté de soleil particulier au Pays Basque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*