Essai routier – Tesla Roadster



Essai routier - Tesla RoadsterQui a tué la voiture électrique? Personne. L’essai routier de la Tesla Roadster Sport est, sans contredit, une voiture électrique qui est le plus susceptible de tuer que d’être tué. Qui seraient ses victimes? La Corvette, Ferrari, Porsches, et les Subarus, tous laissés pour morts dans les rues de la jungle urbaine suite à une réponse zéro-révolution incroyablement de son moteur électrique de 265 chevaux.

Vous vous sentirez sûrement à l’étroit dans le petit, mais très confortable cockpit de la Tesla. Si vous pouvez entrer dans la Honda S2000, alors vous serez probablement capable d’entrer dans une Tesla. Si vous pouvez entrer dans une Lotus Elise, alors vous pourrez facilement entrer dans une Tesla, puisque les longerons sont similaires, mais nettement plus faibles dans le cas de l’ancien modèle.

Malgré qu’il s’agisse d’une voiture électrique, celle-ci n’est pas silencieuse. La transmission laisse un sinistre hurlement lors de l’accélération. La transmission de la Roadster Sport est limitée à 210 km par heure, mais ce n’est pas gênant de vouloir atteindre cette vitesse. Vous serez assailli par le bruit du vent bien avant, de la tête d’affiche en passant par les fenêtres lâches, aux lacunes dans les portes. Même à des vitesses raisonnables, vous aurez envie de détourner quelques ampères vers le système sonore exceptionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*